Le silence dans la pratique du Yoga

silence yoga

Le silence est une technique importante très connue des pratiquants de yoga. Cependant il ne faut pas la pratiquer que pendant les séances de Yoga, mais aussi dans la vie de tous les jours.

Le silence, pourquoi ?

Avoir un peu de temps de silence nous permet de se concentrer sur l’intérieur de nous même, d’observer le vagabondage de l’esprit sans intervenir de quelque manière que ce soit.

Lire, écouter la radio ou regarder la télévision sont des échappatoires, des façons d’éviter de regarder à l’intérieur. Ils empêchent l’introspection que l’on se doit de faire avec un peu de silence.

Beaucoup d’entre nous ne supportent pas le silence. Nous avons bien souvent perdu tout intérêt à regarder en nous, de peur d’y trouver ce qu’on ne veut pas voir.

Le silence permet l’introspection rapidement et ne demande pas d’effort. Il y a d’innombrables façons de créer des moments de silences dans nos vies.

Quand se réserver un moment de silence ?

A n’importe quel moment ! Bien entendu pendant la pratique du yoga, mais aussi pendant deux minutes entre deux rendez-vous au bureau, ou après un gros effort intellectuel pour remettre l’ordre dans son esprit.

La matinée est un moment parfait: plutôt que d’allumer la radio et écouter toutes les misères du monde, pourquoi pas plutôt profiter de votre petit déjeuner dans le calme du silence ? Courir ou marcher dans la nature en silence (plutôt qu’avec les écouteurs à fond) est une bonne manière de rejeter les tensions et de faire le ménage dans l’esprit.

Pratiquer la méditation ou la relaxation en silence juste avant de dormir peut avoir des effets excellents sur la qualité du sommeil. En effet, cela permet de ne pas ressasser les événements de la journée pendant tout la nuit.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *