la respiration consciente du Yoga

respiration consciente

La respiration consciente est d’une grande importance pour notre santé et notre bien-être. Lorsque l’on pratique le Yoga, on se rend compte que l’air est un carburant bien plus important pour notre corps que la nourriture ou même l’eau. Mais nous développons de mauvaises habitudes et respirons à la va-vite, sans même s’en rendre compte.

 

Respirer pour vivre

Les yogis ont depuis longtemps observé la liaison entre la durée de vie et la respiration. Une respiration lente et profonde est associée à une longue vie saine, là où une respiration courte et superficielle réduit la durée de vie. On peut observer les animaux pour voir que ceux dont la respiration est lente (serpents, tortues…) ont une durée de vie bien supérieure à ceux qui respirent rapidement (rongeurs, petits oiseaux). Un être humain respire en moyenne 15 fois par minutes, mais avec un peu d’attention et d’entraînement il est possible de bien mieux respirer.

« Un yogi mesure la durée d’une vie par le nombre de respirations, pas par le nombre d’années. » Swami Sivananda

 

Pourquoi respirer consciemment ?

Une respiration irrégulière et superficielle reflète et provoque divers problèmes dans le corps et l’esprit. Les émotions négatives provoquent généralement une respiration faible et tremblante, mais les pratiquants du yoga observent également quela respiration affecte les émotions.

Afin de corriger les mauvaises habitudes que nous prenons, le yoga nous invite à respirer consciemment. La simple prise de conscience permet généralement de calmer la respiration, et donc le corps et l’esprit.

 

La respiration : un contact avec l’inconscient

La respiration est l’un des seuls processus qui peut être conscient ou inconscient. Cet acte naturel établi donc un lien entre notre conscient et notre inconscient. En pratiquant la respiration consciente, on acquiert un certain contrôle de notre inconscient, ce qui permet de soulager nos tensions.

 

La conscience naturelle de la respiration

Toute pratique du yoga implique de respirer consciemment, et certaines sont fortement basées sur la respiration (Pranayama, Yoga Nidra…). Mais la respiration devrait constamment être le sujet de nos conscience.

Afin d’y parvenir, la première chose à faire : respirer consciemment ! En pratiquant la respiration consciente régulièrement, elle devient de plus en plus naturelle et ne demande plus d’effort. Respirer consciemment est un merveilleux outil pour apprécier le moment présent car cela nous impose d’être dans l’action. Respirer, c’est agréable en soi.

 

Pratique n°1 : compter les respirations

Allongez-vous et fermez les yeux.

Prenez conscience de votre respiration naturelle, sans essayer de la contrôler. Observez ce phénomène qui a eut lieu toute votre vie, l’air qui rentre et sort de votre corps. Comment est votre souffle ? Rapide, lent, profond, saccadé ?

Une fois que vous êtes pleinement en conscience de votre respiration, dites vous mentalement : Je suis conscient de l’air que j’inspire, je suis conscient de l’air que j’expire.

Maintenant, comptez vos respirations de 27 à 0, toujours en conscience. « Je suis conscient de l’air que j’inspire, 27 ; je suis conscient de l’air que j’expire, 27. Je suis conscient de l’air que j’inspire, 26 ; je suis conscient de l’air que j’expire, 26…

Si vous perdez le compte recommencez à 27. Le but n’est pas d’atteindre zéro mais de rester en totale conscience de la respiration.

Lorsque vous atteignez zéro (ou à tout autre moment si vous sentez que c’est le bon), reprenez conscience de ce qui vous entoure, ouvrez les yeux lentement. La pratique est terminée.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *